L'aire urbaine de Nice

Caractéristiques et histoire de la ville de Nice

Située à 30km de la frontière italienne et ouvrant sur la Méditérranée par la baie des Anges, la septième aire urbaine de France comptait en 2011, 1 003 947 habitants. Forte d'une position géographique alliant histoire (Royaume de Sardaigne) et tourisme (héliotropisme), la ville possède aujourd'hui la 2ème capacité hotelière du pays avec près de 4 millions de touristes chaque année. Nice dispose également d'une des plus grandes université de France à Sophia-Antipolis ainsi que deux palais des congrès pour le tourisme d'affaire. L'aire a donc un fort rayonnement régional sur la plan culturel, et touristique à l'échelle nationale et internationale. Cette attractivité s'explique par la présence d'infrastructures de transport compétitives tel l'aéroport (3ème en France), l'autoroute A8 et les nombreuses compagnies maritimes assurant les échanges en Méditérranée.

Néanmoins de nombreuses problématiques apparaissent, conséquences de la politique des métropoles d'équilibre mais surtout de l'accord Euro-Méditérannée. En effet, l'aire urbaine fait face dans son expansion et dans son rayonnement aux aires de Toulon, Fréjus mais surtout Marseille-Aix en provence. Par ailleurs, l'économie residentielle, cause et conséquence du vieillissement semble remise en cause d'autant que les rachats immobiliers massifs par des étrangers (Anglais et Russes) inquiètent.

Afin de faciliter la compréhension de cette notion multiforme nous nous proposons d'en expliquer les caractéristiques afin de mieux cerner la place de Nice dans l'espace écomonique, démographique et touristique français puis de mettre en avant les défis qui se présenteront afin de péréniser des attraits géographiques de premier ordre.  Densification et concurrence méridionale

Ajouter un commentaire

 
×